Source ID:; App Source:

France: découverte d'une phalange de grand dinosaure

Au total, 4000 pièces et des milliers de... (PHOTO JEAN-PIERRE MULLER, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Au total, 4000 pièces et des milliers de fragments ont été mis au jour en quatre ans.

PHOTO JEAN-PIERRE MULLER, AGENCE FRANCE-PRESSE

Agence France-Presse
ANGEAC-CHARENTE

Une phalange de 34 cm de long, appartenant à une espèce de dinosaure qui pouvait dépasser 40 mètres, a été mise au jour à Angeac-Charente, dans le centre-ouest de la France, a-t-on appris mardi auprès du conservateur du musée d'Angoulême, une découverte qui confirme l'exceptionnelle richesse de ce site.

L'os, exhumé le 25 juillet par un étudiant en paléontologie, appartient à un sauropode, groupe de dinosaures herbivores et quadrupèdes, a expliqué à l'AFP Jean-François Tournepiche, conservateur chargé de l'archéologie au musée d'Angoulême.

«Il s'agit d'une dernière phalange, l'os qui porte la griffe. La griffe en kératine ne s'est pas conservée, mais l'os en porte encore l'empreinte», a précisé M. Tournepiche. Les sauropodes identifiés à Angeac appartiennent à l'une des plus grandes espèces connues au monde, avec des individus pouvant mesurer plus de 40 mètres de long et peser une cinquantaine de tonnes.

Le plus grand fémur de sauropode au monde avait déjà été exhumé à l'été 2010 sur ce site, découvert en 2008 et fouillé activement depuis janvier 2010. «C'est un site qui tient ses promesses. On avait émis l'hypothèse que ce serait un site important, cela se vérifie», se réjouit le scientifique.

Au total, 4000 pièces et des milliers de fragments ont été mis au jour en quatre ans. Sept espèces de dinosaures y ont été identifiées, la plus représentée étant l'ornithomimosaure, aussi connu sous le nom de «dinosaure-autruche», dont une trentaine d'individus ont été recensés sur le site.

En parallèle, la richesse du site en fossiles végétaux et animaux permet également une étude globale d'un écosystème, «celui d'une zone marécageuse, tropicale, qui existait il y a 130 millions d'années au Crétacé inférieur», poursuit M. Tournepiche.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer