Source ID:; App Source:

Découverte d'une nouvelle espèce de petit dinosaure

Un Acrotholus tel qu'il serait apparu sur Terre il... (Image La Presse Canadienne)

Agrandir

Un Acrotholus tel qu'il serait apparu sur Terre il y a 85 millions d'années.

Image La Presse Canadienne

Agence France-Presse
Paris, France

Des paléontologues d'Amérique du Nord décrivent mardi dans la revue Nature Communications une nouvelle espèce de pachycéphalosaure, un dinosaure au crâne en forme de calotte, découverte qui montre que la diversité des petits dinosaures a pu être largement sous-estimée.

La nouvelle espèce a été nommée Acrotholus audeti, «Acrotholus» signifiant «dôme élevé» en grec, en référence à son crâne en forme de calotte, formé d'un os de plus de 10 centimètres d'épaisseur. Le terme «audeti» rend hommage à Roy Audet, propriétaire des terres de l'Alberta, province occidentale du Canada, sur lesquelles a été découvert un crâne fossile qui a conduit à l'identification de cette nouvelle espèce.

C'est le plus vieux spécimen de dinosaure au crâne en forme de calotte identifié en Amérique du Nord et peut-être même au monde. Il vivait il y a environ 85 millions d'années.

Acrotholus audeti marchait sur deux pattes et l'os de son crâne très épais formait un dôme au-dessus de ses yeux, qui était peut-être utilisé dans des combats. Il mesurait environ 1,80 m pour quelque 40 kg.

Cette découverte suggère, selon les paléontologues, que la diversité de certains groupes de dinosaures de petite taille a pu être considérablement sous-estimée. «Nous n'en sommes qu'au commencement de la compréhension de la diversité des petits dinosaures herbivores», a dit l'un d'entre eux.

Les découvertes de fossiles de petits dinosaures (moins de 100 kg) sont en effet nettement moins fréquentes que celles de leurs congénères beaucoup plus imposants. Deux explications sont possibles : soit les petits dinosaures étaient effectivement moins représentés que les grands, soit leurs restes ont moins bien résisté au temps.

Plus résistants à la destruction, les os épais du crâne des pachycéphalosaures sont aussi plus fréquemment retrouvés que les autres parties de leur squelette, qui ressemble à celui d'autres petits dinosaures herbivores.

Les paléontologues suggèrent par conséquent que les enregistrements de fossiles de pachycéphalosaures peuvent fournir des indications précieuses sur la diversité des petits dinosaures herbivores dans leur ensemble.

L'identification de la nouvelle espèce repose sur la découverte de deux fossiles crâniens dans la Formation de Milk River, au sud de l'Alberta, le premier il y a plus de 50 ans et le second en 2008, lors d'une expédition organisée par le Dr David Evans (Musée royal de l'Ontario et Université de Toronto) et le Dr Michael Ryan (Muséum d'histoire naturelle de Cleveland, États-Unis).

«Acrotholus offre une multitude de nouvelles informations sur l'évolution des dinosaures au crâne épais», a déclaré le Dr Evans. «Le dôme de son crâne est étonnamment bien développé pour son âge géologique», a-t-il ajouté.

Acrotholus audeti est le dernier d'une série de découvertes faites par les Dr Evans et Ryan dans le cadre de leur Projet Dinosaure dans le sud de l'Alberta, qui vise à combler les lacunes du recensement des dinosaures du Crétacé supérieur et à étudier leur évolution.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer