Le fossile d'un python de 3,5 m, vieux d'environ 15 millions d'années, a été découvert dans le sud de l'Allemagne, démontrant pour la première fois une présence de ce serpent sous ses latitudes, a annoncé lundi l'université de Tübingen, à l'origine de la trouvaille.

Publié le 18 oct. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le fossile, un groupe de sept vertèbres à partir duquel les scientifiques ont déduit la taille de l'animal, a été trouvé à proximité du petit village de Griesbeckerzell, à environ 80 km au nord-ouest de Munich par des chercheurs du centre de paléontologie de l'université de Tübingen (sud-ouest de l'Allemagne) et de l'université Masaryk de Brno (République tchèque).

C'est la première fois qu'une trace de ce serpent, aujourd'hui plus habitué aux régions tropicales d'Afrique ou d'Asie, est retrouvée dans une région située aussi au nord.

«On est parti du principe que les températures annuelles moyennes étaient à l'époque de 19 degrés, faute de quoi ces serpents ne se seraient pas senti bien», a expliqué le professeur Madeleine Böhme, responsable du groupe de travail de paléontologie terrestre au sein l'université allemande.

«À cette époque d'optimum climatique, des températures comprises entre 25 et 28 degrés devaient être observées durant les mois d'été et devaient être de 13 degrés durant l'hiver alors que la température moyenne annuelle dans la région avoisine les 8 degrés de nos jours», a-t-elle souligné.

«Avec la chute brutale des températures, il y a 14 millions d'années, le destin de ce python (...) était scellé», a ajouté Mme Böhme.