Un brevet américain pour un «ascenseur» spatial d'une hauteur de 20 km a été délivré à une entreprise canadienne.

Publié le 17 août 2015
LA PRESSE CANADIENNE

Selon Thoth Technology, une entreprise établie à Pembroke, en Ontario, cette structure indépendante permettrait à des astronautes d'atteindre une plateforme de lancement située bien au-dessus de la Terre.

L'entreprise affirme que ce moyen permettrait d'économiser plus de 30 pour cent du carburant utilisé par une fusée conventionnelle.

L'inventeur de cette technique, l'ingénieur et physicien Brendan Quine, affirme que cette structure sera maintenue en place grâce à un système de sections pneumatiques pressurées.

La structure pourrait être employée à des fins de télécommunication et touristiques.

M. Quine estime que la réalisation du projet coûterait entre 5 et 10 milliards $ US et nécessiterait de trois à cinq années pour être complétée.