Le nuage de cendres craché par le volcan islandais ne gênera pas le retour sur Terre de la navette américaine Discovery prévu lundi, a annoncé la Nasa sur Twitter dimanche.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«La trajectoire (de Discovery) ne passe pas près du nuage de cendres» poussé par les vents vers l'ouest et le continent européen, souligne l'Agence spatiale américaine.

Discovery devrait toucher terre lundi à 8H48 au Centre spatial Kennedy en Floride.

Samedi, la navette américaine, à bord de laquelle se trouvent sept astronautes, s'est désamarrée de la Station spatiale internationale (ISS) pour commencer son retour sur Terre.

La mission de Discovery aura duré 14 jours. Son principal objectif était de livrer et d'installer un nouveau réservoir d'ammoniaque sur la Station.

L'ammoniaque est utilisée dans le système de refroidissement de l'ISS.

L'ISS est presque achevée. Les États-Unis en financent la quasi-totalité.

Discovery s'était amarrée à la Station mardi dernier après son lancement le 5 avril de Floride pour l'une des toutes dernières missions d'une navette américaine dans l'espace. Il n'en restera plus que trois après celle-ci.