Des chercheurs québécois honorés

L'Université de Montréal.... (BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'Université de Montréal.

BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Le Québec a connu une bonne année aux prestigieux prix Killam. L'un des cinq prix honorifiques a été remis à un chercheur de l'Université de Montréal et trois des six bourses à des chercheurs de l'Université de Montréal et de McGill.

L'an dernier, seule une des six bourses avait été remise à un chercheur québécois, et aucun prix. Le prix de 100 000 $ récompense la carrière d'un chercheur bien établi, et les bourses, de 140 000 $ sur deux ans, permettent à des chercheurs de ne pas donner de cours et de se consacrer à leurs recherches.

Le prix Killam en sciences humaines a été remis cette année à André Gaudreault, de l'Université de Montréal, qui travaille sur l'innovation technologique en cinéma et a créé le premier programme de doctorat en cinéma au Canada.

Des bourses Killam ont été remises à René Doyon, de l'Université de Montréal, pour un projet de recherche d'exoplanètes, ainsi qu'à Chao-Jun Li et Hanadi Sleiman, de l'Université McGill, qui travaillent respectivement sur la synthèse des molécules chimiques et sur les nanothérapies oncologiques.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer