• Accueil > 
  • Sciences 
  • > Stephen Hawking: «l'univers n'a pas eu besoin d'un créateur» 
Source ID:; App Source:

Stephen Hawking: «l'univers n'a pas eu besoin d'un créateur»

Dans son nouveau livre à paraître le 9... (Photo: Archives Reuters)

Agrandir

Dans son nouveau livre à paraître le 9 septembre, The Grand Design, l'astrophysicien britannique Stephen Hawking démonte la théorie d'Isaac Newton selon laquelle l'univers n'a pu être créé sans la main de Dieu.

Photo: Archives Reuters

Agence France-Presse
Londres

L'univers n'a pas eu besoin de Dieu pour être créé, affirme l'astrophysicien britannique Stephen Hawking dans un nouveau livre à paraître, selon des extraits publiés jeudi par le quotidien The Times.

«L'univers a-t-il eu besoin d'un créateur? Non», répond le plus célèbre scientifique britannique. La main de Dieu n'était pas nécessaire pour créer l'univers, qui s'est en fait formé de lui-même, en toute logique des lois de la physique, explique-t-il.

«En raison de la loi de la gravité, l'univers peut se créer de lui-même, à partir de rien. La création spontanée est la raison pour laquelle quelque chose existe, pour laquelle l'univers existe, pour laquelle nous existons», ajoute le scientifique.

«Il n'est pas nécessaire d'invoquer Dieu pour activer l'univers», tranche-t-il.

Cette déclaration rompt avec les propos précédents de Stephen Hawking qui avait jusqu'à présent estimé que considérer Dieu comme le créateur de l'univers n'était pas incompatible avec la science.

Son nouveau livre à paraître le 9 septembre, The Grand Design, démonte la théorie d'Isaac Newton selon laquelle l'univers n'a pu être créé sans la main de Dieu.

M. Hawking cite en particulier la découverte en 1992 d'une planète en orbite autour d'une étoile autre que le Soleil. «Cela rend la coïncidence de nos conditions (un seul Soleil et une distance parfaite entre la Terre et le Soleil, NDLR) beaucoup moins remarquable, beaucoup moins convaincante en tant que preuve que la Terre a été conçue dans le but précis de nous satisfaire, nous les êtres humains», écrit le scientifique.

Atteint de sclérose latérale amyotrophique, une maladie dégénérative paralysante diagnostiquée alors qu'il avait 22 ans, Stephen Hawking se déplace désormais en chaise roulante et communique par l'intermédiaire d'un ordinateur et d'un synthétiseur vocal.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer