La théorie de la relativité d'Einstein est un complot de la gauche. C'est ce qu'affirme, sans rire, le site conservateur Conservapedia.

AGENCE SCIENCE PRESSE

Encyclopédie collective, celle-ci a été fondée en 2007 par un avocat de 49 ans, Andrew Schlaffly, qui a refusé les demandes d'entrevues qui lui sont tombées dessus depuis la mi-août.

Selon sa définition, la théorie de la relativité «est fortement défendue par la gauche libérale qui aime cet appui au relativisme... Virtuellement aucune personne à qui on a enseigné la relativité et qui y croit, ne continue de lire la Bible».

Schlaffly a d'ailleurs fondé Conservapedia dans le but de contrer Wikipédia, qui, lit-on, aurait un biais «libéral, antichrétien et antiaméricain».

On ne sera pas surpris de le voir rattacher son wagon au train du créationnisme, encore qu'il lui faille pour cela faire appel à Einstein : «des scientifiques créationnistes ont utilisé la dilatation relativiste du temps pour expliquer comment la Terre peut n'avoir que 6000 ans».