Avec leurs formes généreuses et enveloppantes, les chaises Elsie d’APPAREIL Atelier invitent à s’y installer de jour comme de nuit. La nouvelle collection de mobilier, mûrie avec les Jardins de Métis, en Gaspésie, rend hommage à leur fondatrice, Elsie Reford, née il y a 150 ans.

Publié le 24 février
Muriel Françoise
Muriel Françoise Collaboration spéciale

Dans les bureaux que partage l’équipe d’APPAREIL Architecture, à Montréal, des meubles en bois pâle aux lignes minimalistes attendent les visiteurs charmés par l’esthétique épurée de ses maisons. Enceinte de son premier enfant, la designer industrielle Justine Dumas s’est posée sur la nouvelle chaise Elsie avec bras le temps d’une entrevue, au calme. La marque APPAREIL Atelier, lancée en 2018 et développée dans l’ombre de la firme d’architecture bien connue au Québec et au-delà, évolue tranquillement au gré des rencontres dans une période peu propice à l’industrie du design.

PHOTO NANCY GUIGNARD, FOURNIE PAR APPAREIL ATELIER

Julien Maréchal, ébéniste de L’Autre Atelier, et Justine Dumas, designer d’APPAREIL Atelier

Depuis ses débuts, il y a 10 ans, l’entreprise fondée par Kim Pariseau envisage l’habitat avec simplicité et justesse en collaborant avec des artisans locaux, notamment pour du mobilier intégré. Tout comme pour des générations d’architectes avant elle, c’est souvent un projet qui est à l’origine d’une collection de meubles. La galerie-boutique du Mile End Bref expose ainsi, jusqu’au 13 mars, la gamme Piloti dans sa thématique Hygge consacrée à cet art de vivre venu de Scandinavie. Les canapés et bancs ont été conçus pour les 75 chalets BESIDE à venir dans la forêt de Lanaudière. Des meubles passe-partout à s’approprier librement à la campagne comme à la ville.

Et, dès le 1er mars, une série de capsules vidéo présentée par le Collectif des créateurs canadiens pour la quatrième édition du rendez-vous Studio dévoilera la collection Elsie imaginée avec les Jardins de Métis, en Gaspésie. Auréolée du prénom de sa fondatrice, Elsie Reford, elle honore la mémoire de cette pionnière de l’horticulture canadienne née en 1872.

PHOTO TIRÉE DU SITE DES JARDINS DE MÉTIS

Elsie Reford, fondatrice des Jardins de Métis

Geste large

Proche des Jardins de Métis depuis une installation en 2019 pour le Festival international de jardins, qui autorise chaque été toutes les audaces paysagères, APPAREIL Architecture planche sur l’aménagement du restaurant Le Bufton, ainsi que d’une nouvelle terrasse ouverte dès juin prochain. C’est lors de ses échanges avec Alexander Reford, arrière-petit-fils de la fondatrice et directeur des Jardins de Métis, mais aussi collectionneur de chaises anciennes, que l’idée de dessiner des sièges pour les hôtes de ce lieu enchanteur a pris forme.

Il cherchait une chaise de la même qualité, intemporelle, mais qui serait fabriquée ici et montrerait le savoir-faire québécois.

Justine Dumas, designer

Les nombreux modèles classiques à barreaux inspirent à APPAREIL Atelier une chaise à la croisée des chemins, conjuguant tradition et modernité, dans la lignée des Thonet et Hans J. Wegner. Il choisit de faire un geste contemporain en doublant une barre de chêne rouge massif d’un diamètre plus large au dos de celle-ci grâce à une collaboration avec son voisin ébéniste d’origine française Julien Maréchal, de L’Autre Atelier. « La courbe du dossier rend la chaise accueillante », fait observer Justine Dumas. Pour contourner le défi du cintrage (qui consiste à courber le bois grâce à de la vapeur), délicat avec des barres aussi épaisses, il trouve un plan B : l’assemblage de bâtons taillés en arrondit.

  • Chaise Elsie créée par APPAREIL Atelier

    PHOTO FÉLIX MICHAUD, FOURNIE PAR APPAREIL ATELIER

    Chaise Elsie créée par APPAREIL Atelier

  • Chaise Elsie créée par APPAREIL Atelier

    PHOTO FÉLIX MICHAUD, FOURNIE PAR APPAREIL ATELIER

    Chaise Elsie créée par APPAREIL Atelier

  • Le dossier est fait d'un assemblage de bâtons taillés en arrondit.

    PHOTO ALEX LESAGE, FOURNIE PAR APPAREIL ATELIER

    Le dossier est fait d'un assemblage de bâtons taillés en arrondit.

  • L’ébéniste Julien Maréchal à l’œuvre

    PHOTO ALEX LESAGE, FOURNIE PAR APPAREIL ATELIER

    L’ébéniste Julien Maréchal à l’œuvre

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout aussi adaptées à une combinaison autour d’une table qu’à un usage individuel dans un salon, un bureau, une chambre ou encore un couloir pour mieux apprécier leurs lignes et le veinage prononcé du chêne rouge, les chaises sont confortables et élégantes tout en se fondant dans le décor. Elles ouvrent la voie, de belle façon, à d’autres collaborations avec des artisans québécois ardemment souhaitées par l’équipe d’APPAREIL Atelier.

Consultez le site d’APPAREIL Atelier