Isolées, hantées, souterraines, spectaculaires : le Québec ne manque pas de maisons surprenantes. Yves Tremblay, notre collaborateur de l’agence Les yeux du ciel, en a photographié quelques exemples du haut des airs.

Yves Tremblay
Les yeux du ciel

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

La maison la plus chère sur le marché québécois se situe à Tremblant.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Maison aux allures de vaisseau spatial près de l’anse Ross à Saint-Nicolas, sur la rive sud de Québec.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Située à flanc de montagne à Cap-à-l’Aigle, près de La Malbaie, dans Charlevoix, la majeure partie de cette résidence est souterraine.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Sur les rives du lac Memphrémagog, cette résidence centenaire incendiée en 2014 se distinguait par son cachet unique, puisqu’elle était aménagée sur un abri à bateaux.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

L’ancienne résidence de la gouverneure générale du Canada Jeanne Sauvé, près de Saint-Fidèle, dans Charlevoix, possède une piscine creusée dans le roc.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

La réglementation ne permettant que de construire une grange sur son terrain, le propriétaire a fait ériger sa maison d’Hatley, dans les Cantons-de-l’Est, conformément aux règlements !

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

À Baie-Johan-Beetz, sur la Côte-Nord, ce n’est pas l’église qu’on aperçoit en premier, c’est la maison Johan-Beetz. Sise sur un cap rocheux, la résidence au toit mansardé rouge capte l’attention des visiteurs dès leur arrivée.

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Maison hantée appelée le château « Witch Bay » dans le village de Fitch Bay, dans les Cantons-de-l’Est

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

La maison du gardien du phare du Cap de la Tête au Chien, près de Saint-Siméon, dans Charlevoix

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

UFOland, l’ancien site des raëliens, situé à Maricourt, en Estrie

PHOTO YVES TREMBLAY, LES YEUX DU CIEL

Cette résidence tout en hauteur, près de Racine, dans la MRC Val-Saint-François, en Estrie, serait entièrement autonome en électricité grâce à des panneaux solaires placés sur le côté ouest. Elle est l’œuvre de l’architecte Olivier Grenier et se démarque aussi par son escalier en colimaçon vert.