Les laveuses à chargement frontal peinent à s’imposer sur le marché, malgré d’astucieuses avancées technologiques. Au-delà de leur prix élevé, c’est peut-être la mauvaise odeur qu’elles dégagent (et la nécessité de garder la porte ouverte), qui freine leur expansion. Or, ce problème est en voie d’être résolu.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

« La mauvaise odeur qui émane dès qu’un peu d’eau demeure dans les laveuses frontales est un énorme défi auquel nous avons décidé de nous attaquer, indique Bob Park, chef des marques chez GE Appliances Canada. C’est le problème numéro 1 dans le domaine de la lessive. Les ingénieurs de GE Appliances ont mis au point une technologie qui aide à prévenir la croissance des bactéries, qui causent les mauvaises odeurs. »

Les laveuses à chargement frontal ont perdu du terrain au cours des dernières années, constate-t-il. « Beaucoup de consommateurs sont retournés à des laveuses à chargement par le dessus, parce qu’elles n’exigent pas d’entretien et ne dégagent pas d’odeurs. »

Selon l’Association des manufacturiers d’électroménagers (Association of Home Appliance Manufacturers-AHAM), les laveuses à chargement par le haut représentaient 51,4 % du marché au Canada en 2019. Elles avaient une mince avance sur les laveuses à chargement frontal (48,6 % du marché). Ces dernières grugent lentement du terrain. Leur part de marché était de 47,1 % en 2017 et de 47,2 % en 2018.

PHOTO FOURNIE PAR GE APPLIANCES CANADA

Les laveuses à chargement frontal de la gamme UltraFresh seront notamment dotées d’un système de ventilation afin d’éliminer l’excès d’humidité, en gardant la porte fermée. Une technologie antimicrobienne réalisée expressément par la multinationale Microban sera aussi intégrée dans un joint d’étanchéité, dans le distributeur et dans la pompe.

Les ingénieurs de GE Appliances ont travaillé pendant plus de deux ans et demi pour parfaire un système, qui prévient la prolifération de bactéries de trois façons différentes, dans des laveuses à chargement frontal. Un joint d’étanchéité plus large permet ainsi de mieux vider l’eau après une brassée. Un nouveau système de ventilation permet par ailleurs de sécher l’intérieur de l’appareil et d’éliminer l’excès d’humidité, en gardant la porte fermée. De plus, une technologie antimicrobienne réalisée expressément par la multinationale Microban est intégrée dans un joint d’étanchéité, dans le distributeur et dans la pompe.

Le système sera intégré dans les modèles de laveuses à chargement frontal de la gamme UltraFresh, qui sera lancée en août. Quatre finis seront offerts : blanc, gris de zinc, ainsi que nickel satiné et bleu-saphir (ces deux derniers sont mats). Le prix des laveuses commencera à 1499 $. Celui du duo laveuse-sécheuse s’échelonnera de 2998 $ à 3598 $ en fonction du fini et des diverses caractéristiques des appareils.

Avancées technologiques

  • La laveuse Twinwash de LG permet de faire deux brassées en même temps. Une seconde laveuse est intégrée dans le piédestal, sous une laveuse à chargement frontal classique.

    PHOTO FOURNIE PAR LG ELECTRONICS CANADA

    La laveuse Twinwash de LG permet de faire deux brassées en même temps. Une seconde laveuse est intégrée dans le piédestal, sous une laveuse à chargement frontal classique.

  • Les laveuses à chargement par le haut profitent de plus en plus des avancées technologiques. Cet appareil de marque Maytag peut être contrôlé à distance afin de lancer une brassée au moment désiré.

    PHOTO FOURNIE PAR MAYTAG

    Les laveuses à chargement par le haut profitent de plus en plus des avancées technologiques. Cet appareil de marque Maytag peut être contrôlé à distance afin de lancer une brassée au moment désiré.

  • Cette laveuse à chargement par le haut, de Whirlpool, est dotée d’un distributeur Load and Go qui mesure et distribue la quantité appropriée de détergent pour chaque brassée. L’appareil comporte aussi un robinet et une brosse pour faire tremper des vêtements, les frotter et les laver à un seul endroit.

    PHOTO FOURNIE PAR WHIRLPOOL

    Cette laveuse à chargement par le haut, de Whirlpool, est dotée d’un distributeur Load and Go qui mesure et distribue la quantité appropriée de détergent pour chaque brassée. L’appareil comporte aussi un robinet et une brosse pour faire tremper des vêtements, les frotter et les laver à un seul endroit.

1/3
  •  
  •  
  •  

Les laveuses à chargement frontal profitent d’avancées technologiques variées, qui visent toutes le même but : faciliter et écourter le temps consacré à la lessive.

La multinationale LG Electronics, dont 60 % des laveuses vendues au Canada sont à chargement frontal, propose ainsi la laveuse Twinwash, qui permet de faire deux brassées en même temps. Une seconde laveuse intégrée dans le piédestal (995 $), sous une laveuse à chargement frontal classique (à partir de 999 $), offre six options : normal, lingerie, lavage à la main, vêtements de sport, rinçage et essorage, ainsi que nettoyage de la cuve.

Plusieurs laveuses à chargement frontal de divers manufacturiers mettent à profit la vapeur pour éliminer les allergènes. Mais les laveuses à chargement par le haut ne traînent plus la patte. Plusieurs modèles, écoénergétiques et nécessitant moins d’eau, détiennent la certification EnergyStar.

Un bon nombre, à l’instar des appareils à chargement frontal, peuvent aussi être contrôlés à distance afin de lancer une brassée au moment désiré. Les fabricants ont chacun leur application permettant de suivre en direct la progression du lavage et d’être avisé lorsque c’est terminé.

Samsung a par ailleurs modifié des modèles de grande capacité, qu’ils soient à chargement frontal ou à chargement par le haut, afin d’accélérer le temps requis pour faire des brassées, si désiré. Les appareils avec l’appellation SuperSpeed intègrent trois technologies permettant de faire son lavage deux fois plus vite (en une trentaine de minutes) avec la même efficacité (1499,99 $, frontal, 1349,99 $, par le haut).

Whirlpool a de son côté intégré récemment deux technologies dans des laveuses à chargement par le haut, qui se trouvaient déjà dans des modèles à chargement frontal. Le distributeur Load and Go, une fois empli, mesure et distribue la quantité appropriée de détergent pour chaque brassée. Une station de prétraitement comprend par ailleurs un robinet, incorporé dans les appareils, et une brosse pour faire tremper des vêtements, les frotter et les laver à un seul endroit (1049,99 $).

Du côté de la marque Maytag, la fonction Extra Power, conçue pour lutter efficacement contre les taches, a été intégrée cette année dans des modèles à chargement par le haut (1199 $). Cette innovation avait d’abord fait ses preuves dans des modèles à chargement frontal.