Source ID:news·20120804·LA·0077; App Source:cedromItem

Méchante cabane!

Elle trône au-dessus des bois, elle s'entortille autour des feuillus centenaires, elle défie les lois de la gravité... Alliant luxe et rusticité, la cabane dans les arbres se fait chic et devient la nouvelle lubie des architectes et des amateurs de plein air. Zoom sur une tendance qui gagne en altitude.

Loin de la cache rudimentaire de notre enfance, les refuges suspendus se modernisent et poussent comme des champignons. En Nouvelle-Zélande, le restaurant gastronomique Redwoods Treehouse, juché dans les séquoias, vient tout juste de se convertir en magnifique salle de réception privée. En Australie, la somptueuse villa Pretty Beach House surplombant la péninsule Bouddi, au nord de Sydney, a été construite entre les ramifications des arbres environnants, à plusieurs mètres au-dessus du sol, pour permettre aux riches vacanciers de renouer avec la nature sans compromettre leur confort sacré.

«L'écoconstruction est visiblement en forte progression, témoigne Fabien Durif, directeur de l'Observatoire de la consommation responsable. Autrefois, les cabanes dans les arbres étaient réservées aux pays pionniers en écotourisme, comme le Costa Rica ou l'Australie. Ce n'est plus le cas. Depuis quelques années, tous les pays industrialisés ont emboîté le pas.»

Élever notre esprit, réaliser un fantasme de jeunesse, communier avec la nature, avoir un chardonneret jaune pour seul voisin... Toutes les raisons sont bonnes pour jouer les Tarzans.

«La montée de la consommation verte et la crise économique de 2008 nous forcent à revoir notre hébergement en vacances, explique M. Durif. On observe ainsi une envie accrue de renouer avec la nature, une volonté de vivre le tourisme différemment.»

Une nouvelle spécialisation pour les architectes

L'engouement est tel que certains architectes se spécialisent exclusivement dans la construction de ces nids biscornus. C'est le cas de la firme allemande Baumraum. Depuis 2003, les architectes, ingénieurs et spécialistes sylvestres de cette petite équipe ont réalisé une quarantaine de projets en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Hongrie, en Italie, au Brésil et aux États-Unis.

Du vaste complexe hôtelier au spa italien haut perché, en passant par les mini-palaces sur mesure pour des particuliers, le téléphone ne dérougit pas.

«La demande est en forte croissance, particulièrement pour le volet commercial, affirme Andreas Wenning, architecte et fondateur de Baumraum. Le tourisme vert étant une tendance phare du moment, les refuges dans les arbres ont la cote par défaut.»

Si l'image de la cabane rustique marque toujours notre imaginaire collectif, les amateurs de design et de plein air valorisent de plus en plus les avantages des constructions contemporaines.

«Les clients apprécient cette tension entre la nature et la modernité, indique M. Wenning. Nos réalisations permettent d'observer la nature, saison après saison, sans même se faire remarquer. Ce sont des espaces privilégiés, ni tout à fait au sol, ni tout à fait dans les nuages...»

«Selon nos études, le consommateur québécois est prêt pour des constructions plus écologiques, mais l'offre croît beaucoup moins rapidement que dans les autres pays, estime Fabien Durif. On se limite encore à la niche des consommateurs plus verts et aux aventuriers qui veulent vivre une expérience différente.»

Dans un arbre près de chez vous

Heureusement, le vent serait en train de tourner. Depuis 2007, la station de montagne Au Diable Vert, à Glen Sutton, offre la possibilité de loger dans un de ses cinq nids rustiques perchés à environ 4 mètres du sol. Accessibles par des escaliers ou des rampes, ces cabanes en bois rond s'érigent fièrement parmi les troncs et les branches de la forêt.

«Quand j'étais enfant, je passais tous mes temps libres dans la cime des arbres, se souvient Julie Zeitlinger, copropriétaire. Cette passion m'est toujours restée.»

Force est de constater que la jeune entrepreneure n'est pas seule. À preuve, les curieux doivent réserver deux mois d'avance pour obtenir un cocon douillet dans la canopée.

Idem pour le Parc Aventures Cap Jaseux de Saint-Fulgence qui propose, depuis 2004, deux charmantes cabanes dans les arbres. Le site devrait construire sous peu de nouvelles habitations afin de répondre à la demande grandissante. Juchés à 8 mètres de hauteur, les refuges actuels offrent mezzanine, galerie extérieure avec vue sur le fjord, mobilier de rotin et BBQ.

«Nos cabanes ont été construites autour de l'arbre, précise Annie Vanasse, directrice générale. Le tronc est donc au coeur de la maison. Nous recevons non seulement des familles qui souhaitent dormir dans les arbres, un rêve commun aux petits et aux grands, mais aussi des groupes d'amis et des nouveaux mariés qui désirent vivre une lune de miel originale. Tout le monde y trouve son compte!»

*********

La cabane suspendue, en mots et en images

Treehouses: Small Spaces in Nature, Andreas Wenning, Dom Publishers, 2012 (en anglais)

Cet ouvrage allemand traduit en anglais présente plus de 450 photos de cabanes renversantes, une trentaine de constructions de la réputée firme Baumraum, ainsi que plusieurs projets fictifs de l'architecte et auteur Andreas Wenning. On nous raconte également la petite histoire de la cabane haut perchée à travers les époques et les cultures.

Treehouses, Paula Henderson et Adam Mornement, Frances Lincoln, 2008 (en anglais)

Cachette ludique, retraite spirituelle, refuge touristique, studio de travail, résidence permanente... Magnifiquement illustré, ce livre haut en couleur nous dévoile les nombreux visages de la cabane sur pilotis.

XS Vert: Grandes idées, petites structures, Phyllis Richardson, Thames&Hudson, 2008

La journaliste et auteure Phillys Richardson rend hommage à toutes ces micro-constructions qui bouleversent les pratiques conventionnelles du design et de l'architecture par leur audace et leur créativité.

Un monde de cabanes dans les arbres, Pete Nelson, Aubanel, 2007

Des États-Unis à la Chine, en passant par l'Europe et l'Australie, Pete Nelson propose un tour du monde des cabanes perchées dans les arbres. Il présente plus de 35 refuges, et explique la conception et la construction de chacune de ces habitations qui évoluent en symbiose avec la nature.

Autres lectures inspirantes

Tree Houses by Architects, James Grayson Trulove, Collins Design, 2004

1001 nuits dans les arbres, Denise Cabelli, Dakota, 2011

Construire une cabane dans les arbres, David Parfitt, Eyrolles, 2006




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer