(Jérusalem) Une commission d’enquête gouvernementale va être mise en place pour examiner les circonstances entourant la récente évasion de six détenus palestiniens d’une prison israélienne, a indiqué jeudi un communiqué du bureau du ministre de la Sécurité intérieure israélien.

Agence France-Presse

« En coordination avec le premier ministre Naftali Bennett, le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Bar-Lev, a décidé la création d’une commission d’enquête gouvernementale, dirigée par un juge à la retraite, pour examiner les défaillances ayant permis l’évasion de détenus sécuritaires de la prison de Gilboa dans la nuit de lundi », selon le texte.

Les forces israéliennes mènent une vaste chasse à l’homme depuis l’évasion lundi des six Palestiniens via un tunnel creusé sous un évier dans la prison de haute sécurité de Gilboa (nord d’Israël).

Lors d’une visite dans une autre prison jeudi, M. Bar-Lev a affirmé vouloir « vérifier ce qui avait permis cet échec pour en tirer des leçons et les appliquer ».  

Le gouvernement israélien devrait entériner la décision sur la mise en place d’une commission d’enquête au cours de sa réunion hebdomadaire dimanche.

L’armée israélienne avait annoncé mercredi le déploiement de nouveaux renforts en Cisjordanie occupée afin de « traquer » les six évadés, membres de groupes armés palestiniens.

Elle a arrêté des proches des six fugitifs, tous originaires du secteur de Jénine en Cisjordanie, selon le Club des prisonniers palestiniens, un organisme de défense des détenus.

D’autres proches ont été interrogés puis relâchés, selon une porte-parole de l’association.  

La justice israélienne a émis une ordonnance de non-publication des détails de l’enquête sur l’évasion, à l’heure où la presse locale tente de lever le voile sur cette affaire embarrassante et sensible.

Les autorités israéliennes disent craindre entre autres que les six Palestiniens en cavale mènent des attaques.