(Ramallah) Une Palestinienne a été tuée mercredi en Cisjordanie occupée par les forces israéliennes, a rapporté le ministère de la Santé palestinien, alors que l’armée a fait état d’une tentative d’attaque contre des soldats.

Agence France-Presse

Le ministère palestinien a indiqué dans un court communiqué avoir été informé de la mort d’une « citoyenne » après que l’armée israélienne a ouvert le feu en sa direction à Hizma, entre Jérusalem et Ramallah.

Elle a été identifiée comme étant Mai Khaled Youssef Afana, 29 ans, originaire de la ville d’Abou Dis près de Jérusalem, d’après l’agence officielle palestinienne Wafa.

L’armée israélienne a de son côté indiqué avoir déjoué une attaque.

« Une assaillante a tenté de foncer vers un certain nombre de soldats israéliens en train de sécuriser des opérations d’ingénierie » près de Hizma, a indiqué cette source. « Après la tentative d’attaque à la voiture-bélier, l’assaillante est sortie de son véhicule avec un couteau à la main ».  

« Les soldats ont riposté en ouvrant le feu en direction de l’assaillante et l’ont neutralisée », a indiqué l’armée dans un communiqué.

Sollicitée par l’AFP, l’armée n’a pas indiqué si elle avait été tuée.

Cette tentative d’attaque survient sur fond de tensions persistantes entre Israéliens et Palestiniens.

Mercredi, l’aviation israélienne a ciblé des positions du mouvement palestinien Hamas dans la bande de Gaza après des lancers de ballons incendiaires vers Israël, premier incident notable entre les deux camps depuis la fin de leur guerre-éclair en mai.

Et ces échanges de tirs intervenaient après une marche controversée de militants nationalistes et d’extrême droite israéliens à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé et annexé par Israël.

Samedi, une Palestinienne armée d’un couteau avait été tuée par un garde-frontière israélien à un point de passage entre la Cisjordanie occupée et Jérusalem.

La veille, un adolescent palestinien avait été tué par des tirs de soldats israéliens lors de heurts en marge d’une manifestation contre la colonisation près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël.

Israël et la Cisjordanie occupée ont été le théâtre à partir d’octobre 2015, et pendant plusieurs mois, d’attaques anti-israéliennes commises le plus souvent au couteau par de jeunes Palestiniens isolés, parfois aussi à la voiture-bélier et, dans une moindre mesure, à l’arme à feu.