(Téhéran) L’Iran a annoncé jeudi un nouveau record de mortalité due au coronavirus, le quatrième en onze jours dans ce pays où l’épidémie gagne nettement du terrain depuis plusieurs semaines.

Agence France-Presse

« Malheureusement, au cours des dernières 24 heures, nous avons perdu 221 de nos compatriotes à cause de la maladie de COVID-19, le nombre de morts atteint désormais 12 305 », a déclaré Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère de la Santé, lors d’un point de presse télévisé.

La République islamique, qui a annoncé ses premiers cas de virus SARS-CoV-2 le 19 février, est de loin le pays le plus touché du Proche et Moyen-Orient.

« Le nombre de [nouveaux] patients identifiés [depuis mercredi] est de 2079 », a indiqué Mme Lari. Le total des cas officiellement confirmés de COVID-19 en Iran s’élève désormais à 250 458.

Face au regain de la maladie, les autorités ont rendu le port du masque obligatoire dans les lieux publics couverts et envisagent d’imposer de nouvelles restrictions dans les provinces les plus touchées par la maladie.

Endiguer le coronavirus « nécessite l’aide de vous, le cher peuple, en écoutant nos conseils » sanitaires, a dit Mme Lari avant de renouveler son appel régulier au port du masque et au respect de la distanciation sociale.