(Washington) Les États-Unis ont annoncé jeudi offrir jusqu’à trois millions de dollars pour des renseignements permettant l’arrestation d’un responsable du groupe État islamique chargé de superviser les vidéos d’exécution de l’organisation djihadiste.  

Agence France-Presse

L’homme recherché est le Jordanien Abu Bakr al-Gharib, de son vrai nom Muhammad Khadir Musa Ramadan.  

« Il a supervisé l’organisation, la coordination et la production de nombreuses vidéos et publications de propagande qui comprenaient des scènes de torture et d’exécution de civils innocents brutales et cruelles », a annoncé le département d’État américain dans un communiqué.  

Ces vidéos de propagande, notamment de décapitation, avaient glacé d’effroi la communauté internationale et permis au groupe djihadiste d’attirer de nouvelles recrues venues du monde entier.

Les forces spéciales américaines ont tué le « calife » autoproclamé de l’EI,  Abou Bakr al-Baghdadi, en octobre en Syrie.

Si l’organisation ne possède plus son territoire à cheval sur la Syrie et l’Irak, certains de ses membres revendiqués continuent de mener des opérations terroristes, notamment en Afghanistan ou en Afrique subsaharienne.