(Kaboul) Dix personnes, dont quatre femmes et un enfant, ont été tuées vendredi dans l’est de l’Afghanistan par l’explosion d’une bombe au passage de leur véhicule, a-t-on appris auprès d’un responsable local et du ministère de l’Intérieur afghan.

Agence France-Presse

« Une bombe sur le bord de la route a explosé au passage d’un véhicule civil dans le district de Jaghato », a dit à l’AFP le porte-parole du gouverneur de la province de Ghazni (Est), Aref Noori.  

« Malheureusement, dix personnes, dont quatre femmes et un enfant, ont été tuées », a-t-il ajouté, faisant également état de six blessés. Le bilan a été confirmé par Marwa Amini, une porte-parole du ministère de l’Intérieur à Kaboul.

L’explosion, qui n’a pas été revendiquée, est survenue deux jours après une attaque des talibans contre la base militaire de Bagram, contrôlée par les Américains, qui a tué deux civils et en a blessé 73.

Cette attaque a décidé les États-Unis jeudi à suspendre momentanément leurs pourparlers à Doha avec les talibans sur un retrait des forces américaines d’Afghanistan.

L’émissaire américain pour les pourparlers Zalmay Khalilzad a jugé que « les talibans doivent montrer qu’ils veulent répondre au désir de paix des Afghans, et qu’ils en sont capables ». Il a annoncé une « brève pause » dans ces discussions.