La première Saoudienne à n'avoir jamais entamé la montée de l'Everest, au Népal, a complété son périple avec succès, samedi matin.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le porte-parole du département népalais d'alpinisme Tilak Padney a indiqué qu'un groupe de 35 étrangers, accompagnés de 29 guides sherpa népalais, avaient réussi à monter l'Everest, atteignant le sommet en matinée, à quelque 8800 mètres d'altitude.

Ils avaient escaladé le mont pendant toute la nuit de vendredi à samedi, après avoir quitté le campement le plus élevé de l'Everest sur le versant sud de la montagne, du côté népalais.

Parmi les alpinistes figuraient Raha Moharrak, qui est devenue samedi la première femme Saoudienne à escalader le plus haut sommet du monde.

L'Everest peut être escaladé du côté népalais ou tibétain.

Les alpinistes privilégient le mois de mai pour leur ascension, en raison des meilleures conditions météorologiques qui prévalent à cette période de l'année.