L'Allemagne va réduire significativement l'an prochain le nombre de ses troupes qui contribuent aux forces de l'OTAN en Afghanistan, a rapporté dimanche le magazine Der Spiegel.

Publié le 14 oct. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le nombre actuel de 4 900 soldats, le plus haut à avoir été atteint depuis les débuts de l'intervention, devrait être réduit «largement sous les 4 000» quand le gouvernement allemand demandera au parlement en janvier un nouveau mandat pour ses forces armées en Afghanistan, selon l'hebdomadaire.

Le ministre des Affaires étrangères Guido Westerwelle et le ministre de la Défense Thomas De Maiziere sont convenus de demander au parlement de prolonger le mandat des troupes au-delà des 12 mois habituels. Les soldats pourraient ainsi être encore sur place au moment des élections afghanes prévues début 2014, selon le magazine.  

Le ministère de la Défense s'est refusé à tout commentaire, en déclarant que le nombre des soldats et la durée du mandat n'ont pas encore été décidés.

L'Allemagne fournit le troisième contigent par la taille de la Force internationale d'assistance et de sécurité (Fias/Isaf) de l'OTAN, derrière le Royaume-Uni avec quelque 9 500 hommes et les États-Unis avec plus de 90 000.  

Cinq cents soldats de l'actuel contingent de 4 900 soldats allemands sont déjà sur le point d'être retirés d'Afghanistan avant la fin 2012, un retrait total étant prévu à terme.

Les troupes étrangères ont commencé à partir et toutes les forces combattantes auront quitté le pays avant la fin 2014, selon le calendrier de retrait avalisé par les États-Unis et l'OTAN.