Le ministre yéménite de la Défense a échappé mardi à un attentat-suicide à la voiture piégée contre son convoi à Aden, dans le sud du pays, a annoncé un responsable des services de sécurité.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Mohamed Nasser Ahmed Ali est sorti indemne de l'explosion qui a blessé dix de ses accompagnateurs», a précisé ce responsable à l'AFP.

Un porte-parole du ministère de la Défense, cité par les médias officiels, a attribué l'attentat à la «branche d'Al-Qaïda dans la province d'Aden».

Un témoin a indiqué à l'AFP avoir entendu une très forte explosion puis vu des flammes s'élever de la voiture utilisée par le kamikaze ainsi que de nombreux gardes blessés.

Selon le responsable de sécurité, l'attentat a eu lieu à la sortie d'un tunnel routier dans le quartier de Kalloua, alors que le convoi faisait route vers l'hôtel où résident le ministre et son équipe à Aden, la grande ville du sud du Yémen.

Le ministre de la Défense était dans la région pour superviser une offensive militaire contre des militants présumés d'Al-Qaïda, qui sont actifs dans la province d'Abyane.