Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé vendredi que l'Iran projetait d'envoyer un homme dans l'espace en 2019 en réponse aux puissances occidentales qui le pressent de suspendre son programme nucléaire controversé, a rapporté l'agence officielle Irna.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«L'Iran devait envoyer un homme dans l'espace d'ici 2024, mais en réponse aux menaces et aux résolutions du Conseil de sécurité (de l'ONU) contre l'Iran, le projet a été avancé de cinq ans et sera lancé en 2019», a déclaré le président conservateur.

L'Iran, qui fait l'objet de quatre volets de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU en raison de son activité d'enrichissement d'uranium, a lancé un ambitieux programme spatial passant par l'envoi de fusées dans l'espace et la construction de satellites.

En février, la République islamique a lancé un satellite transportant un rat, des tortues et des vers, au nez et à la barbe de nombreuses puissances occidentales inquiètes du fait que Téhéran puisse utiliser ses industries nucléaires et spatiales pour développer des armes atomiques et balistiques.

Le ministre iranien des Télécommunications Reza Taghipour a déclaré ce mois-ci que l'Iran projetait de lancer un nouveau satellite, Rasad 1, pendant la dernière semaine d'août.

Le ministre avait auparavant annoncé que de nouveaux satellites capables de transmettre des données et des images seraient lancés pendant l'année iranienne en cours, qui s'achève en mars 2011.