Trois soldats de l'Otan ont été tués ces dernières 24 heures en Afghanistan, deux dans le sud et un dans l'est, a annoncé dimanche l'Alliance.

Mis à jour le 21 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans trois brefs communiqués, la Force internationale de l'Otan (Isaf) a précisé que deux militaires, dont elle ne donne pas la nationalité, ont péri, respectivement samedi et dimanche, dans le sud, dans l'explosion de bombes artisanales.

Le 3e soldat, dont la nationalité n'a pas non plus été divulguée, a été tué samedi dans l'est par un «tir indirect», soit à cause d'une roquette, soit d'un obus, selon l'Otan.

Aucun de ces incidents n'est intervenu dans le cadre de l'opération Mushtarak. Environ 15 000 soldats afghans et des forces internationales, Américains et Britanniques en tête, sont engagés dans une vaste offensive contre la bourgade de Marjah, dans la province du Helmand, fief des talibans.

Au total, 12 soldats de l'Otan sont morts dans le cadre de cette opération contre les talibans déclenchée le 13 février dans le sud du pays.

Les derniers décès portent à 92 le nombre des soldats étrangers ayant péri dans le cadre des opérations liées à la guerre en Afghanistan depuis début 2010, selon le site internet spécialisé icasualties.org, après une année 2009 de très loin la plus meurtrière pour les forces internationales, avec 520 morts