Le frère du président afghan Hamid Karzaï a annoncé avoir échappé lundi à une attaque à la roquette et la mitrailleuse contre son escorte, dans laquelle un garde du corps a été tué.

ASSOCIATED PRESS

Il s'agit de la seconde tentative d'assassinat apparente contre le frère du chef de l'Etat en moins de deux mois.Wali Karzaï, qui préside le conseil provincial de la province de Kandahar dans le sud du pays, a rapporté qu'il revenait Kaboul depuis la province de Nangarhar dans l'est du pays quand des hommes armés avaient attaqué l'escorte à Surobi, dans une région montagneuse située à environ 40 kilomètres de la capitale afghane. Le plus jeune frère du président est sorti indemne de l'attaque.

Il revenait d'une visite à Jalalabad dans l'est du pays où il est venu remercier dimanche le gouverneur de la province de Nangarhar Gul Agha Sherzaï de ne pas se présenter contre son frère lors de la présidentielle prévue cet été.

Des hommes armés ont tiré sur les voitures à l'entrée du col de Surobi, selon Abdul Jalal Shamal, chef de la police du district de Surobi. Selon Wali Karzai, l'un de ses gardes du corps a été touché et est mort à l'hôpital.