Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a critiqué lundi la création d'Israël après 1945, l'assimilant à un «gouvernement raciste», lors d'un discours devant les participants à la Conférence de l'ONU sur le racisme à Genève.

Mis à jour le 20 avr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Après la fin de la Seconde guerre mondiale, ils (les Alliés, ndlr) ont eu recours à l'agression militaire pour priver de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive», a expliqué M. Ahmadinejad.

   «Ils ont envoyé des migrants d'Europe, des États-Unis et du monde de l'Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée», a-t-il affirmé.

   Les déclarations du président iranien ont provoqué le départ de la salle du siège de l'ONU à Genève de plusieurs représentants européens.