L'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell a entamé jeudi une visite en Israël dans le cadre de sa deuxième tournée au Moyen-Orient destinée à faire avancer les discussions de paix, a-t-on indiqué de sources officielles.

Mis à jour le 26 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Peu après son arrivée à Tel-Aviv, l'ancien sénateur a rencontré la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni.

«Nous allons certainement discuter de la conférence des donateurs en Egypte, et de la situation à Gaza», a déclaré Mme Livni en recevant l'émissaire américain.

«Israël bien entendu estime qu'il faut participer à une aide lorqu'il s'agit d'une aide humanitaire mais nous devons voir comment procéder sans renforcer le Hamas, l'organisation terroriste qui contrôle Gaza», a-t-elle souligné.

M. Mitchell doit rencontrer ensuite Benjamin Netanyahu, le Premier ministre de droite pressenti, chargé de former le prochain gouvernement, puis le Premier ministre sortant Ehud Olmert. Vendredi, il doit s'entretenir avec le ministre de la Défense, Ehud Barak.

L'émissaire, qui a été l'un des principaux architectes des accords de paix en Irlande du nord, doit se rendre vendredi à Ramallah en Cisjordanie pour rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas.

La tournée de M. Mitchell survient avant la conférence internationale pour la reconstruction de Gaza prévue lundi en Egypte avec la participation de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

Mme Clinton doit se rendre en Israël et en Cisjordanie après cette conférence.

Le président américain Barack Obama a appelé à plusieurs reprises à la poursuite des négociations israélo-palestiniennes qui avaient repris lors de la conférence d'Annapolis aux Etats-Unis en novembre 2007, et qui sont depuis au point mort.

Selon la presse israélienne, M. Mitchell souhaite louer un bureau à Jérusalem en vue de séjourner dans la région une semaine par mois.