Source ID:; App Source:

Les chaussures jetées sur Bush «détruites» lors de leur analyse

Le désormais célèbre «lancer de chaussures» sur le... (Photo: AP)

Agrandir

Le désormais célèbre «lancer de chaussures» sur le président George W. Bush.

Photo: AP

Agence France-Presse
Bagdad

Les chaussures lancées par un journaliste irakien sur le président américain George W. Bush ont été «détruites» lors des analyses destinées à s'assurer qu'elles ne contenaient pas d'explosifs, a déclaré jeudi à l'AFP le juge d'instruction.

«Nous avons envoyé une demande aux services de sécurité pour recevoir les effets, téléphone, chaussures, de Mountazer al-Zaïdi. Ils ont tout renvoyé sauf les chaussures», a indiqué le juge d'instruction chargé d'enquêter sur le journaliste Mountazer al-Zaïdi.

«Les chaussures ont été examinées par les services américains et irakiens de sécurité, puis elles ont été détruites» lors des analyses, a ajouté le magistrat irakien.

L'absence de la principal preuve dans l'affaire des chaussures n'empêchera pas l'enquête de se poursuivre, a estimé le juge d'instruction.

«J'aurais préféré que nous les ayons comme preuve à verser au dossier, mais dans la mesure où Mountazer Al-Zaïdi a confessé son geste et que des images de télévision le confirment, l'enquête peut suivre son cours», a souligné le juge.

L'avocat du journaliste irakien, Dhiya al-Saadi, qui a appris à la lecture du procès verbal de l'interrogatoire de son client le sort réservé aux chaussures, a critiqué la destruction de celles-ci, qui étaient déjà convoitées dans le monde arabe.

«Les chaussures avaient pris beaucoup de valeur et étaient devenues un symbole de résistance pour les Irakiens. Ces chaussures étaient saintes», a estimé l'avocat irakien.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer