Source ID:; App Source:

Iran: une militante des droits de l'Homme interdite de quitter le territoire

Agence France-Presse
Teheran

Une militante iranienne des droits de l'Homme, Nasrine Sotoudeh, a été empêchée mercredi par les autorités de se rendre un Italie pour y recevoir le prix d'une ONG italienne, a-t-elle dit à l'AFP.

«Après avoir reçu un tampon de sortie sur mon passeport à l'aéroport, j'ai été appelée et deux personnes travaillant pour le gouvernement m'ont confisqué mon passeport», a dit par téléphone Mme Sotoudeh.

L'activiste a précisé que son mari et ses enfants, qui l'accompagnaient, avaient été autorisés à quitter l'Iran pour recevoir à sa place le prix que lui a décerné l'ONG Human Rights International.

Mme Sotoudeh a dénoncé un acte «illégal», en expliquant ne pas avoir été prévenue par une décision de justice qu'elle était «interdite de voyage à l'étranger».

Le président de l'Association Human Rights International, Adolf Pfitscher, basée à Bolzano dans le Haut Adige, a indiqué que le prix serait remis à l'époux de l'avocate.

«Le fait qu'elle n'ait pas pu quitter Téhéran confirme l'importance de son engagement», a-t-il déclaré à l'agence italienne Ansa.

L'activiste est, en tant qu'avocate, un membre réputé du Centre des défenseurs des droits de l'Homme, présidé par l'avocate et lauréate du prix Nobel de la paix Shirin Ebadi.

Mme Sotoudeh est aussi impliquée dans la pétition «Un million de signatures», qui a pour objectif d'obtenir l'égalité des droits pour les femmes en Iran.

Elle a aussi défendu des membres de minorités ethniques poursuivis en justice, comme l'activiste et journaliste kurde Mohammad Sadigh Kaboudvand, qui a fondé l'Organisation des droits de l'Homme du Kurdistan.

Des ONG internationales et de nombreux pays occidentaux accusent régulièrement la République islamique de violations des droits de l'Homme.

La commission des droits de l'Homme de l'Assemblée générale de l'ONU a adopté en novembre une résolution dans laquelle elle a exprimé sa préoccupation devant les «violations graves» des droits de l'Homme en Iran.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer