Source ID:; App Source:

Le Canada envoie des forces aériennes en Afghanistan

Un Pakistanais regarde les camions d'approvisionnement des troupe... (Photo: AP)

Agrandir

Un Pakistanais regarde les camions d'approvisionnement des troupe de l'OTAN calcinés après une attaque des talibans.

Photo: AP

Jooneed Khan
La Presse

Le Canada a annoncé hier l'envoi de forces aériennes pour soutenirm les soldats engagés dans le sud de l'Afghanistan, alorsque des talibans incendiaient des centaines de véhicules de l'OTAN dans leurs dépôts à Peshawar, au Pakistan.

L'envoi de l'escadrille constituera une première pour le Canada depuis la guerre de Corée, a déclaré le général Dennis Thompson, commandant des troupes canadiennes à Kandahar.

 

En 2006, les troupes canadiennes ont déménagé à Kandahar sans hélicoptères, contrairement aux Américains, Britanniques et Néerlandais.

Elles disposeront désormais de six hélicoptères Chinook CH- 47D, de drones loués, et huit hélicoptères d'escorte CH-146 Griffon.

Ces véhicules s'ajouteront aux avions de transport C130 Hercules déjà en service. Les soldats ont reçu le mois dernier le premier des six hélicoptères de modèle Mi-8 loués.

Audacieuses attaques

«Des insurgés ont mis le feu à 50 camions d'approvisionnement des troupes de l'OTAN dans un terminal de conteneurs à Peshawar «, a déclaré entre-temps Anwar Zeb, un policier.

Quelque 200 hommes armés ont mené l'attaque à l'aube, arrosant les véhicules d'essence avant d'y mettre le feu, a-t-il dit.

«Il s'agit du même type d'attaque que celle menée par quelque 200 combattants armés» la nuit précédente, a-t-il ajouté, précisant que «dès l'arrivée de la police, les assaillants se sont enfuis».

Au moins 260 véhicules ont été incendiés dans les deux attaques, des jeeps et des poids lourds, selon la police.

Les États-Unis ont minimisé l'impact de ces destructions sur l'approvisionnement des troupes en Afghanistan, mais l'OTAN s'est dite «préoccupée» par ces assauts répétés des talibans.

«L'impact global sur nos efforts logistiques pour approvisionner les forces est faible et insignifiant jusqu'à présent», a assuré le porte-parole du Pentagone.

Quelque 80% de l 'approvisionnement des troupes en Afghanistan passent par le Pakistan, d'après le Pentagone.

Mauvais pronostic

L'International Council on Secur ity and Development (ICOS, ex-Senlis Council) a estimé entre-temps que l'éradication du pavot, les pertes civiles et la pauvreté jouent en faveur des talibans qui, selon lui, exercent une présence permanente sur 72% de l'Afghanistan.

Sur le Web hier, le mollah Omar, chef des talibans, a promis de nouveaux combats, «même si les États-Unis déploient des milliers de soldats en renforts pour inverser la tendance dans le conflit».

Il rejette les appels du président afghan Hamid Karzaï à des pourparlers de paix avant le retrait des troupes étrangères du pays.

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer