(Ankara) Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé samedi avoir été déclaré positif à la COVID-19, sans avoir de symptômes sévères.

Publié le 5 février
Agence France-Presse

« Après avoir ressenti de légers symptômes, mon épouse et moi-même avons été déclarés positifs au COVID-19. Nous avons par chance une infection légère, dont nous avons appris qu’elle était due au variant Omicron », a tweeté le président, âgé de 67 ans.

« Nous continuons d’assumer nos fonctions. Nous allons poursuivre notre travail de chez nous. Nous espérons vos prières », a-t-il ajouté.

« Si Dieu le veut, nous nous débarrasserons de cette infection ensemble avec M. Tayyip », a de son côté écrit son épouse Emine Erdogan, âgée de 66 ans, sur son compte Twitter officiel.

Le président turc a reçu sa troisième dose de vaccin contre la COVID-19 en juin dernier.

La Turquie, qui compte environ 85 millions d’habitants, a enregistré quelque 12 millions de cas de COVID-19 et près de 90 000 morts liées au coronavirus depuis le début de la pandémie.

Ce pays exige depuis janvier de s’isoler pendant sept jours en cas de test positif avec la possibilité de rompre sa quarantaine si le test s’avère négatif au cinquième jour.

Le nombre quotidien des nouveaux cas a augmenté ces dernières semaines en Turquie, dépassant les 100 000, les autorités incriminant le nouveau variant Omicron.

Les masques sont largement utilisés en Turquie mais les écoles et les universités restent ouvertes et la vie se poursuit normalement sans restrictions.

Selon les derniers chiffres officiels disponibles samedi, 52,5 millions de Turcs ont reçu une deuxième dose de vaccin. Plus de 25 millions ont également reçu leur troisième dose et les autorités continuent de faire campagne pour la vaccination.