(Moscou) La justice russe a condamné mercredi deux membres des Témoins de Jéhovah à des peines allant jusqu’à huit ans de prison pour « extrémisme », a annoncé ce mouvement, dénonçant un « nouveau record de cruauté » des autorités russes.

Agence France-Presse

Dmitri Golik et Alexeï Bertchouk se sont respectivement vu infliger sept et huit ans de colonie pénitentiaire par un tribunal de Blagovechtchensk (Extrême-Orient) qui les a reconnus coupables d’avoir organisé le travail d’une communauté extrémiste, selon le communiqué des Témoins de Jéhovah.

« La juge Tatiana Stoudilko a établi un nouveau record de cruauté », dénonce ce mouvement.

La peine fixée pour M. Bertchouk est la plus lourde jamais infligée à un membre des Témoins de Jéhovah en Russie à ce jour, selon la même source.

En février, un tribunal de Krasnodar (sud-ouest) avait condamné un autre membre du mouvement, Alexandre Ivchine, 63 ans, à sept ans et demi de prison.

Le même mois, Valentina Baranovskaïa, elle aussi membre des Témoins de Jéhovah, s’était vu infliger deux ans en prison, selon le communiqué.

Religion interdite en Russie

Les Témoins de Jéhovah ont été interdits en 2017 par la Cour suprême de Russie et ce mouvement est jugé « extrémiste » par le ministère de la Justice, un qualificatif vague pouvant aussi bien viser une organisation « terroriste », une secte que des groupes d’opposition politique.  

Ce culte est dénoncé par la puissante Église orthodoxe russe, proche du Kremlin.

Les autorités russes mènent une politique de promotion de l’identité russe, fondée sur un certain conservatisme qui trouve ses racines dans l’orthodoxie. L’Église est très attentive au prosélytisme d’autres organisations religieuses chrétiennes.  

Depuis l’interdiction des Témoins de Jéhovah, plusieurs adeptes ont été condamnés à de la prison ferme en Russie.

En novembre dernier, les autorités russes ont annoncé l’ouverture d’une enquête pénale visant les Témoins de Jéhovah pour « activités extrémistes », après avoir effectué des perquisitions dans plus de 20 régions.

Mouvement fondé dans les années 1870 aux États-Unis par Charles Russel, les Témoins de Jéhovah se revendiquent du christianisme et se considèrent comme les seuls à être fidèles au christianisme des origines. Ils sont régulièrement accusés de dérives sectaires.