Un extrémiste fidèle au groupe armé État islamique (EI) a été reconnu coupable mercredi d'avoir comploté pour tuer la première ministre britannique.

ASSOCIATED PRESS

Naa'imur Zakariyah Rahman a été jugé coupable d'avoir voulu attaquer avec une bombe la résidence et les bureaux de Theresa May au 10, Downing Street, avant de tuer les gardes et de s'en prendre à la première ministre avec un couteau ou une arme à feu.

L'homme de 20 ans, qui est originaire de la région de Birmingham, avait été arrêté en novembre après avoir pris possession d'un sac qu'il pensait rempli d'explosifs.

Il croyait que le matériel lui avait été fourni par des membres de l'EI, alors qu'il transigeait plutôt avec la police.

Les procureurs ont précisé que l'homme prévoyait être tué pendant l'attaque.

Un jury l'a reconnu coupable au palais de justice londonien Old Bailey. Sa peine sera prononcée ultérieurement.