L'ancienne caserne militaire de Targoviste, dans laquelle Nicolae Ceausescu, l'ancien dictateur roumain, et sa femme, Elena Ceausescu, ont été exécutés en décembre 1989 sera ouverte au public dès le mois de septembre.

Publié le 10 août 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les visiteurs pourront voir le mur où ont été fusillés les époux Ceausescu», a indiqué à l'agence de presse locale Mediafax le directeur du complexe muséal de Targoviste, Ovidiu Carstina.

«L'intérieur du bâtiment a été repeint dans les mêmes couleurs que celles de 1989, le mobilier sera également identique. Nous sommes en train d'aménager la pièce où a été improvisé le procès mais aussi la chambre où les Ceausescu ont passé leur dernière nuit», a-t-il ajouté.

L'ouverture au public de cette ancienne caserne a été décidée à la suite de demandes de groupes de touristes étrangers, ont expliqué les autorités locales, toujours selon Mediafax.

Le 22 décembre 1989, les époux Ceausescu décident de fuir Bucarest, la capitale roumaine, à bord d'un hélicoptère alors qu'une manifestation contre le pouvoir dégénère devant le siège du comité central du parti communiste.

Ils sont arrêtés par l'armée, passée du côté des protestataires, à une centaine de kilomètres de la capitale et conduits dans une caserne militaire où ils seront fusillés trois jours plus tard après un procès sommaire.