Une femme soupçonnée d'avoir tué une de ses amie lors d'une rencontre arrosée et d'avoir consommé des morceaux de sa chair dans la région d'Irkoutsk, en Sibérie, a été arrêtée par la police, a indiqué un responsable du comité d'enquête russe.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les enquêteurs disposent de renseignements selon lesquels cette femme a cuit des morceaux de chair de son amie et les a consommés», a déclaré ce responsable, Vladimir Salovarov, cité par l'agence Interfax.

Les deux amies avaient consommé des boissons alcoolisées avant de se disputer lors d'une rencontre le 5 mars au domicile de la femme soupçonnée de meurtre. Cette dernière a alors tué son amie à coups de hache, l'a découpée en morceaux et en a jeté certains à la poubelle, selon la même source.

L'auteur des faits a reconnu sa culpabilité, a ajouté le responsable, sans autre précision.

Dans un cas distinct la semaine dernière, le parquet de la république d'Oudmourtie (Volga) avait lancé un avis de recherche visant un homme soupçonné de cannibalisme, après la découverte du corps mutilé d'une femme dans la ville d'Ijevsk, selon le site internet du parquet.