Source ID:; App Source:

France: trois enfants meurent dans l'incendie de leur appartement

Agence France-Presse
SAINT-PRIEST

Trois enfants d'une même famille, âgés de 5 à 8 ans, sont morts samedi matin dans l'incendie de leur appartement dans la banlieue de Lyon, un sinistre d'origine inconnue qui a suscité une vive émotion dans ce quartier populaire.

Les deux soeurs et un de leurs frères ont péri dans leur chambre. Leur père a été brûlé aux mains et leur grand-mère a été intoxiquée. Tous deux ont été hospitalisés, de même que la mère, plus légèrement atteinte, a-t-on appris auprès des pompiers. Deux autres garçons du couple, âgés de 4 et 2 ans, sont sains et saufs. Ils ont été transportés à l'hôpital à Lyon pour être pris en charge par une cellule psychologique.

L'incendie s'est déclaré peu avant 08H40 (02H40 HNE), pour une raison encore inconnue, dans un appartement situé au quatrième et dernier étage d'un immeuble d'habitat social des années 1960, à Saint-Priest, dans la banlieue de Lyon, où vit une importante communauté d'origine immigrée.

L'incendie a été maîtrisé en «environ un quart d'heure», selon les pompiers.

Après le drame, une centaine de personnes, majoritairement des femmes, certaines portant le foulard, se sont rassemblées, souvent en larmes, au pied de l'immeuble, a constaté un journaliste de l'AFP.

La maire socialiste de Saint-Priest, Martine David, venue sur les lieux, a été violemment interpellée par un jeune du quartier. «Vous leur avez refusé un appartement plus grand. Une famille de cinq enfants, dans un F3 (3 pièces, NDLR) ! C'est votre faute». L'élue, escortée d'un adjoint, est partie en larmes.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer