(Los Angeles) Le puissant tremblement de terre qui a secoué le Mexique lundi a également été ressenti dans l’ouest des États-Unis, provoquant un « tsunami » dans une caverne au milieu du désert de la vallée de la Mort, a annoncé le service des parcs nationaux américains (NPS).

Publié le 22 septembre
Agence France-Presse

Des vagues atteignant 1 min 20 s ont déferlé dans la caverne dénommée « Devils Hole » – littéralement le trou du diable – 22 minutes après le séisme de lundi, le tout capturé en vidéo, précise le NPS dans un communiqué daté de mercredi.

L’énergie sismique a parcouru 2400 kilomètres à travers la croûte terrestre jusqu’à la grotte calcaire remplie d’eau du Nevada.

Ce phénomène, connu officiellement sous le nom de seiche, a remué les sédiments et les roches dans le bassin, ce qui a sans doute surpris les quelques dizaines de poissons qui y vivent.

Le Cyprinodon diabolis, une espèce rare de poisson, endémique à Devils Hole et qui se nourrit d’algues poussant dans la caverne, semble s’en être tout de même sorti indemne.

« Les poissons ont survécu à plusieurs de ces évènements ces dernières années », a déclaré Kevin Wilson, un expert environnemental du NPS, qui œuvre dans le parc national de la vallée de la Mort.

« Nous n’avons trouvé aucun poisson mort après l’arrêt des secousses ».

Le séisme de lundi, d’une magnitude de 7,7, a fait deux morts dans l’ouest du Mexique, endommagé plusieurs milliers de bâtiments et déclenché la panique dans cette région qui se situe à plus de 400 kilomètres de la capitale Mexico.

Il a été suivi par un autre séisme jeudi qui a également fait au moins deux morts.