(New York) L’ancien secrétaire d’État américain Mike Pompeo publiera cet automne un livre qui couvrira ses années dans l’administration Trump et, selon son éditeur, offrira sa perception des accords conclus et des personnages rencontrés en cours de route.

Publié le 11 avril
Hillel Italie Associated Press

Broadside Books, une marque conservatrice de l’éditeur HarperCollins, a annoncé lundi que le livre de Mike Pompeo, qui n’a toujours pas de titre, était prévu pour novembre. Les termes financiers n’ont pas été révélés.

M. Pompeo « entraînera les lecteurs au plus profond de la prise de décision gouvernementale et révélera les histoires et la réflexion stratégique derrière les actions clés concernant la Corée du Nord, la Chine, la Russie, l’Iran, le Mexique, Israël, l’Afghanistan, le soutien à la liberté religieuse internationale et bien d’autres pays et enjeux », lit-on dans l’annonce.

Mike Pompeo, 58 ans, est un républicain du Kansas qui a exercé trois mandats au Congrès avant que le président Donald Trump ne le nomme directeur de la Central Intelligence Agency en 2017, puis secrétaire d’État un an plus tard. Des spéculations planent sur une possible course présidentielle pour lui en 2024, qui pourrait le mettre en concurrence avec son ancien patron. D’autres anciens responsables de M. Trump considérés comme de possibles candidats – et travaillant eux aussi sur des livres – incluent le vice-président Mike Pence et l’ambassadrice à l’ONU Nikki Haley.

M. Trump a eu des conflits avec plusieurs membres de son cabinet, y compris le prédécesseur immédiat de M. Pompeo au poste de secrétaire d’État, Rex Tillerson. Mais M. Pompeo est resté en bons termes avec M. Trump. Il a continué à le défendre après le siège du Capitole américain le 6 janvier par des partisans de M. Trump, à un moment où d’autres responsables ont démissionné ou pris leurs distances. Moins de deux semaines plus tard, il a envoyé un message sur Twitter faisant la promotion de Donald Trump pour le prix Nobel de la paix.