(Washington) Le président américain Joe Biden se rendra vendredi à Varsovie pour y rencontrer son homologue polonais Andrzej Duda et discuter de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a annoncé dimanche la Maison-Blanche.

Publié le 20 mars
Agence France-Presse

« Le président discutera de la manière dont les États-Unis, aux côtés de nos alliés et partenaires, répondent à la crise humanitaire et des droits de l’homme que la guerre injustifiée et non provoquée de la Russie contre l’Ukraine a créée », a déclaré la porte-parole Jen Psaki dans un communiqué de la Maison-Blanche.

Le texte ajoute que le voyage de M. Biden interviendra après sa visite en Belgique pour y rencontrer des dirigeants de l’OTAN, du G7 et de l’Union européenne.

« Ce voyage sera axé sur la poursuite du rassemblement du monde en soutien au peuple ukrainien et contre l’invasion de l’Ukraine par le président Poutine », est-il précisé à propos de ce séjour en Europe. « Mais il n’est pas prévu d’aller en Ukraine », a précisé Mme Psaki.

Le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, accompagné de ses homologues tchèque et slovène, s’étaient rendus à Kyiv la semaine dernière, alors que la capitale ukrainienne est presque assiégée, à la suite de l’invasion du pays par la Russie déclenchée le 24 février.

La vice-présidente américaine Kamala Harris avait déjà rencontré M. Duda à Varsovie début mars, tous deux condamnant l’action militaire de la Russie, notamment contre les civils.

Cette entrevue s’était déroulée peu de temps après le rejet par Washington de l’offre polonaise d’envoyer des avions de combat MiG-29 en Ukraine via une base aérienne américaine – une offre qui avait pris les responsables américains au dépourvu. Pour les États-Unis, cette proposition soulevait de « sérieuses préoccupations » pour l’ensemble de l’Alliance atlantique.

Les Nations unies ont estimé qu’environ 10 millions d’Ukrainiens ont fui leur foyer, dont un tiers environ est parti à l’étranger, principalement en Pologne.