(New York) Quelques milliers de policiers à New York ont rendu hommage mercredi à un second agent tué le 21 janvier à Harlem par un homme armé, symbole de la violence par arme à feu que le nouveau maire de la ville veut juguler.

Publié le 2 février
Agence France-Presse

Wilbert Mora, 27 ans, a succombé à ses blessures il y a une semaine après s’être fait tirer dessus avec son collègue Jason Rivera le 21 janvier, les jeunes policiers ayant été appelés à l’aide par la mère d’un homme violent.

M. Rivera, mort à 22 ans, a été enterré vendredi après une messe et un hommage impressionnant de milliers de policiers en uniforme en plein cœur de Manhattan, le long de la 5e avenue.

Comme vendredi, l’état-major de la police de New York (NYPD), le maire Eric Adams et les élites politiques de la ville et de l’État étaient réunis mercredi dans la cathédrale Saint-Patrick pour un office en anglais et en espagnol.

Collègues et proches ont salué la mémoire de M. Mora, « un géant doux et tendre » arrivé aux États-Unis à l’âge de sept ans de sa République dominicaine natale. « Il illuminait la maison rien qu’avec son sourire et cette lumière s’est éteinte dans la douleur et à tout jamais », a soufflé sa sœur Karina Mora.

La cérémonie s’est achevée au son de God Bless America et de la cornemuse dans les rues, avant que le convoi funéraire ait les honneurs d’une patrouille d’hélicoptères.

La mort de ce policier place le maire démocrate de centre droit et ancien policier afro-américain en première ligne pour tenter d’endiguer la violence par armes à feu à New York. « Nous gagnerons cette bataille et nous la remporterons ensemble », a lancé, martial, M. Adams, lors de la cérémonie religieuse.

Depuis qu’il est entré en fonction le 1er janvier, au moins six policiers ont été touchés par des tirs d’arme à feu-le dernier en date dans la nuit de mardi à mercredi a été blessé dans le quartier du Queens.  

La ligne dure de M. Adams engrange des soutiens chez les dirigeants politiques et économiques new-yorkais et le maire accueille jeudi le président Joe Biden pour discuter justement de la lutte contre la prolifération illégale des armes à feu.

À New York, les chiffres de la criminalité ont augmenté depuis le début de la pandémie en 2020 (488 meurtres en 2021 contre 319 en 2019) mais le nombre de meurtres reste 75 % plus bas qu’il y a 28 ans, lorsque la ville était encore un coupe-gorge, selon les chiffres du NYPD.