(Washington) Le président Joe Biden a signé mercredi un décret visant à rendre le gouvernement fédéral carboneutre d’ici 2050.

Publié le 8 déc. 2021
Matthew Daly Associated Press

L’objectif est de réduire de 65 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et que le gouvernement utilise une flotte tout électrique de voitures et de camions cinq ans plus tard.

La Maison-Blanche a déclaré que l’ordonnance montre comment le gouvernement tirera parti de son pouvoir d’achat pour montrer l’exemple dans la lutte contre la crise climatique.

En tant que plus grand propriétaire foncier, consommateur d’énergie et employeur du pays, le gouvernement fédéral peut catalyser les investissements du secteur privé et développer l’économie et l’industrie américaine en transformant la façon dont nous construisons, achetons et gérons l’électricité, les véhicules, les bâtiments et d’autres opérations pour être propre et durable.

Extrait du décret signé par le président Joe Biden

Les bâtiments gouvernementaux devraient être sans carbone d’ici 2045, ce qui comprend une réduction de 50 % des émissions de GES d’ici 2032, a déclaré Joe Biden.

600 000 véhicules électriques

Le décret ordonne que les bâtiments gouvernementaux utilisent 100 % d’électricité carboneutre d’ici 2030 ; que la flotte américaine de voitures et de camions devienne entièrement électrique d’ici 2035 ; et que les contrats fédéraux pour les biens et services soient décarbonés d’ici 2050.

Cette action du pouvoir exécutif fait partie de l’engagement de Joe Biden à soutenir la croissance des industries de l’énergie propre et des technologies propres, tout en accélérant les progrès des États-Unis vers la réalisation d’un secteur de l’électricité sans pollution par le carbone d’ici 2035, a déclaré la Maison-Blanche.

« Le gouvernement des États-Unis montrera l’exemple en fournissant une base solide aux entreprises américaines pour rivaliser et gagner à l’échelle mondiale dans l’économie de l’énergie propre tout en créant des emplois syndiqués bien rémunérés au pays », a déclaré la Maison-Blanche.

Grâce à ce décret, le gouvernement transformera son portefeuille de 300 000 bâtiments, sa flotte de 600 000 voitures et camions et son pouvoir d’achat annuel de 650 milliards de dollars de biens et services pour atteindre des émissions de carbone nettes nulles au cours des trois prochaines décennies, a déclaré la Maison-Blanche.

Acheter de l’électricité verte

Le décret devrait rendre les agences fédérales plus résilientes aux effets du changement climatique et augmenter la durabilité des chaînes d’approvisionnement, en réduisant les perturbations et les dommages potentiels aux opérations, aux actifs et aux programmes fédéraux, a déclaré la Maison-Blanche.

Concernant l’électricité, la Maison-Blanche a déclaré que le gouvernement travaillerait avec les services publics, les développeurs, les entreprises technologiques, les financiers pour acheter de l’électricité produite à partir de sources qui ne génèrent aucune émission de carbone, y compris l’énergie solaire et éolienne, pour toutes ses opérations d’ici 2030.

Le passage aux véhicules zéro émission « accélérera l’avancement de la capacité industrielle de l’Amérique à fournir des véhicules à zéro émission et des batteries de véhicules électriques et créera et maintiendra de bons emplois syndicaux dans la fabrication, l’ingénierie et les métiers spécialisés », a déclaré la Maison-Blanche.