(Washington) Des guirlandes à foison, du pain d’épices et, accrochée au sapin de Noël, une photo… des Trump : dans une Amérique plus divisée que jamais, les Biden jouent l’apaisement, au moins symbolique, à l’approche des fêtes de fin d’année.

Mis à jour le 29 nov. 2021
Agence France-Presse

Lors d’une visite lundi, les journalistes ont parcouru une Maison-Blanche abondamment décorée et illuminée pour Noël, dans un style traditionnel. Ils y ont vu une réplique des lieux en pain d’épices, une table dressée pour un repas de fête, des chaussettes aux noms des petits enfants des Biden…  

Mais ce qui a sans doute le plus retenu leur attention, dans la décoration supervisée par la première dame Jill Biden, ce sont de petites touches rappelant les précédents occupants des lieux.

Les Biden ont accroché une photo encadrée du couple Trump parmi les clichés d’autres familles présidentielles ornant l’un de leurs sapins de Noël. Ils ont aussi exposé des cartes de vœux signées par Donald Trump.

Cela malgré l’antagonisme entre l’ancien et l’actuel président. Joe Biden ne prononce quasiment jamais le nom de son prédécesseur, qu’il appelle « l’autre gars ». Et Donald Trump continue à clamer qu’il a gagné l’élection de 2020.

Une fois installés à la Maison-Blanche, les Trump avaient ignoré certains usages marquant la transmission courtoise du pouvoir : ils n’ont pas invité leurs prédécesseurs pour le thé, et Donald Trump n’a pas convié Barack Obama à une cérémonie solennelle pour l’accrochage du portrait officiel de ce dernier.

La Maison-Blanche a beaucoup insisté sur l’implication de Jill Biden dans la préparation des festivités de fin d’année, notant que la première dame avait demandé des ornements supplémentaires.  

Une manière de marquer la différence avec Melania Trump ? Selon des révélations publiées par une ancienne proche, l’épouse de Donald Trump goûtait peu ces préparatifs et aurait lancé : « Tout le monde s’en fout de ces trucs de Noël, non ? »