(Washington) Soixante ans après le vol historique de son père, elle aussi franchira l’ultime frontière : Laura Shepard Churchley, la fille du premier Américain dans l’espace Alan Shepard, sera l’une des six passagers du prochain vol de Blue Origin, début décembre.

Agence France-Presse

La société spatiale de Jeff Bezos a annoncé mardi ce qui sera son troisième vol habité, avec un décollage depuis l’ouest du Texas prévu le 9 décembre.

Alan Shepard ayant pris place dans la capsule Freedom 7 avant son lancement le 5 mai 1961. Shepard. Premier Américain dans l'espace, son vol suborbital a duré 15 minutes. Il a marché sur la lune en 1971.

Une célébrité américaine, l’un des présentateurs de l’émission télévisée matinale « Good Morning America », Michael Strahan, a lui aussi été invité par Blue Origin à faire le voyage.  

Le vol comprendra également quatre autres passagers ayant eux payé pour vivre cette expérience : les hommes d’affaires Dylan Taylor et Evan Dick, et un père et son enfant, Lane et Cameron Bess.

New Shepard

La fusée de Blue Origin est nommée New Shepard depuis son développement, en l’honneur d’Alan Shepard.

« C’est assez amusant pour moi de dire qu’une authentique Shepard va voler dans une New Shepard », a déclaré Laura Shepard Churchley dans une vidéo publiée par Blue Origin.

« Je suis très fière de l’héritage de mon père », a-t-elle ajouté.

Alan Shepard a effectué le 5 mai 1961 un vol dans l’espace de 15 minutes, 23 jours après le vol historique du Soviétique Iouri Gagarine, qui était lui le premier humain dans l’espace.

Alan Shepard est aussi le cinquième des douze hommes à avoir foulé à ce jour le sol lunaire. Il est décédé en 1998.

Sa fille ne restera pas plus longtemps là-haut que son père, les vols suborbitaux de Blue Origin ne durant qu’une dizaine de minutes au total.

Les deux précédents vols de Blue Origin ont notamment transporté dans l’espace le milliardaire Jeff Bezos lui-même, ainsi que l’acteur William Shatner, ayant incarné le capitaine Kirk dans la fameuse série Star Trek.