Des barrières de sécurité ont de nouveau été installées autour du Capitole avant le rassemblement prévu samedi, en soutien aux partisans de Donald Trump, arrêtés et inculpés pour avoir participé à l’invasion du Congrès le 6 janvier.

Agence France-Presse

Elles seront « rapidement démontées si tout se passe bien », a précisé le chef de la police du Capitole, Tom Manger plus tôt cette semaine.

À voir en vidéo...