(Washington) Pete Buttigieg, premier ministre ouvertement homosexuel de l’histoire des États-Unis, et son mari Chasten Glezman Buttigieg ont présenté samedi leurs jumeaux sur les réseaux sociaux, après avoir annoncé en août qu’ils étaient devenus parents sans donner alors de détails.

Agence France-Presse

Une photo en noir et blanc, publiée sur Twitter et Instagram, montre les deux hommes souriants, les yeux dans les yeux, dans ce qui semble être une chambre d’hôpital, chacun tenant dans ses bras un bébé emmailloté dans un linge à petits motifs.

« Nous sommes ravis d’accueillir Penelope Rose et Joseph August Buttigieg dans notre famille », écrit Pete Buttigieg, qui fut l’une des vedettes des primaires démocrates pour la présidentielle de 2020.

« Chasten et moi sommes plus que reconnaissants pour tous les bons vœux reçus depuis que nous avons annoncé que nous sommes devenus parents », le 17 août dernier, a tweeté le secrétaire des Transports de 39 ans.

Son message avait reçu plus de 200 000 mentions « j’aime » vers 20 h GMT. Des parents de jumeaux y répondent avec des félicitations teintées d’humour et des photos de leurs propres enfants.  

Pete Buttigieg est l’ancien maire de South Bend, une ville moyenne de l’État de l’Indiana. Quasiment inconnu du grand public lorsqu’il a présenté en avril 2019 sa candidature aux primaires démocrates pour la présidentielle, cet ancien militaire passé par l’Afghanistan a eu un parcours fulgurant.

Il est « la première personne ouvertement LGBT nommée à une position permanente au sein du cabinet présidentiel », selon l’organisation Victory Institute.