(Miami) Quatre policiers de Miami Beach ont été suspendus pour avoir arrêté un homme qui prétend qu’il filmait l’arrestation d’un autre individu dans le lobby d’un hôtel de la ville.

Associated Press

L’homme de 28 ans, Khalid Vaughn, a dit au réseau WPLG qu’il se trouvait dans le lobby avec un ami tôt lundi matin, au moment où les policiers arrêtaient l’autre individu. Il a expliqué que les policiers se sont intéressés à lui quand il a commencé à filmer l’arrestation avec son téléphone.

« J’ai commencé à filmer. Ils l’avaient déjà menotté. Ils l’ont battu, ils se sont retournés, ils m’ont jeté au sol, ils m’ont battu, a raconté M. Vaughn à la station de télévision après avoir été libéré de prison. Ils m’ont frappé au visage avec leurs poings et leurs coudes. »

Dans un communiqué publié lundi soir, le chef de la police de Miami Beach, Richard Clements, a témoigné de « graves préoccupations concernant la force utilisée » lors de l’arrestation de M. Vaughn, qui a dit à WPLG qu’il a subi des coupures au visage et une blessure à une lèvre.

Les policiers s’étaient rendus à l’hôtel pour arrêter un homme de 24 ans, Dalonta Crudup, qui aurait heurté un policier à vélo en conduisant son scouteur de manière imprudente. Ce policier a été transporté à l’hôpital pour des blessures à une jambe.

Les policiers ont vu le scouteur stationné illégalement près de l’hôtel et sont entrés à l’intérieur pour arrêter M. Crudup. Ce dernier demeurait incarcéré tôt mardi.

M. Vaughan a été accusé d’avoir résisté à son arrestation et d’avoir interféré avec le travail des policiers.

Le chef de police a ensuite indiqué avoir demandé l’abandon de ces accusations. Il a aussi annoncé l’ouverture d’une enquête internet dans cette affaire.

Les policiers demeureront suspendus avec salaire en attendant sa conclusion.