(Washington) Le président américain Joe Biden compte réaffirmer le soutien « inflexible » de Washington à Kiev en recevant son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky le 30 août à la Maison-Blanche, a annoncé mercredi l’exécutif dans un communiqué.

Agence France-Presse

« Cette visite sera l’occasion de réaffirmer le soutien inconditionnel des États-Unis à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, face à l’actuelle agression menée par la Russie en Crimée et dans la région du Donbass », a précisé la Maison-Blanche.

Sur Twitter, Volodymyr Zelensky a également dit vouloir évoquer la Crimée, « la paix dans le Donbass », mais aussi l’énergie, « la sécurité de l’Ukraine » et son développement économique, dans ce qui promet selon lui d’être « une rencontre importante et fructueuse ».

L’Ukraine est à couteaux tirés avec la Russie depuis l’arrivée au pouvoir de pro-occidentaux à Kiev en 2014, suivie par l’annexion de la péninsule de Crimée par Moscou et une guerre dans l’Est avec des séparatistes prorusses.

M. Biden avait lancé début juin son invitation à M. Zelensky.

Le président américain « est impatient de le recevoir à la Maison-Blanche cet été », avait déclaré son conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan.

Le président Zelensky avait répondu se réjouir de cette future rencontre permettant, selon lui, « de discuter des moyens d’étendre la coopération stratégique entre l’Ukraine et les États-Unis ».

Mi-juin, Volodymyr Zelensky avait toutefois regretté que Joe Biden rencontre Vladimir Poutine avant lui. Le sommet entre les dirigeants américain et russe s’est tenu le 16 juin à Genève.