(Houston) Un tigre qui avait déambulé la semaine dernière dans les rues de Houston au Texas, terrifiant les habitants, a été retrouvé samedi en bonne santé, a indiqué la police locale.

Agence France-Presse

Le tigre du Bengale, baptisé India et âgé de neuf mois, a été récupéré auprès de la femme de son propriétaire, un jeune homme de 26 ans qui avait été vu l’emmenant dans sa voiture.

Le félin en liberté, doté d’un collier, avait été aperçu dimanche dernier errant dans les rues d’un quartier résidentiel de la ville, filmé par certains voisins ébahis de voir un tigre dans leur jardin.

L’animal a été récupéré par l’épouse du propriétaire qui a accepté de rendre l’animal à la police, a expliqué samedi soir Ron Borza, de la police de Houston, lors d’une conférence de presse.

Il n’a pas précisé où avait vécu le félin depuis sa disparition, soulignant que l’épouse « savait constamment où était le tigre ».

India, qui est en « très bonne santé », devait être transféré dimanche dans un refuge pour animaux près de Dallas, a indiqué le policier.  

Il a rappelé qu’il était illégal de posséder un tigre à Houston, contrairement à certains des comtés qui l’entourent.

Vous ne devriez pas avoir un animal comme celui-ci chez vous. Cet animal n’avait que neuf mois et il pesait déjà 80 kg, à l’âge adulte il peut faire jusqu’à 270 kg, il a encore ses griffes et peut faire beaucoup de dégâts.

Ron Borza, police de Houston

« J’aimerais bien récupérer [ces animaux] et les placer dans un environnement sûr », a ajouté le commandant Borza. « Ils ne sont pas en sécurité dans un appartement ou dans une maison. Ils doivent vivre avec d’autres animaux ».

Le Texas est connu pour concentrer un nombre important de tigres en captivité. La loi de l’État permet d’en posséder, à condition de s’enregistrer et de s’assurer que l’animal soit enfermé.

En 2014, le WWF estimait que près de 5000 tigres vivaient en captivité aux États-Unis, un nombre supérieur à la population mondiale de tigres sauvages.