(Washington) L’ancien président américain Donald Trump a encouragé mardi ses sympathisants à se faire vacciner contre la COVID-19, en dépit des fortes réticences de certains d’entre eux.

Agence France-Presse

« Je le recommande, et je le recommande à ceux qui n’en veulent pas, et nombre de ceux-là ont voté pour moi », a déclaré M. Trump sur Fox News.

« C’est un excellent vaccin, c’est un vaccin qui est sûr et qui fonctionne », a-t-il insisté.

Lundi, Jen Psaki, porte-parole de la Maison-Blanche, avait ironisé sur le manque d’implication de l’ex-président républicain dans la mobilisation en faveur de la vaccination.

« Tous les autres ex-présidents en vie […] se sont impliqués dans des campagnes de sensibilisation, ils n’ont pas eu besoin d’une invitation formelle », avait-elle lancé.

Joe Biden de son côté avait estimé que ce n’était pas la question la plus importante.

« J’en ai parlé avec mon équipe. Ils expliquent que ce que disent les médecins ou les responsables locaux a plus d’importance que ce que pourrait dire Trump », avait-il déclaré.

Jimmy Carter, George W. Bush, Bill Clinton, Barack Obama : quatre ex-présidents américains se sont mobilisés ces dernières semaines avec un message commun très simple : faites-vous vacciner. Donald Trump, lui, est resté à l’écart de cette initiative.

Donald et Melania Trump se sont fait vacciner en janvier, quelques semaines avant leur départ de la Maison-Blanche. Mais l’information n’a été révélée par leurs proches que plusieurs semaines plus tard.

Interrogé sur une éventuelle candidature à la Maison-Blanche en 2024, l’ex-président est resté évasif.

« D’après tous les sondages, ils veulent que je sois de nouveau candidat », a-t-il lancé.  

« Mais je vais regarder, nous verrons », a-t-il ajouté.