(Washington) Le président Joe Biden a signé mercredi après-midi une série de 17 ordres exécutifs, de directives et de lettres qui s’attaquent à plusieurs défis, comme la pandémie de COVID-19 et la lutte contre les changements climatiques.

Nicolas Bérubé Nicolas Bérubé
La Presse

Les ordres exécutifs sont une façon pour un président d’avoir un impact immédiat sur le fonctionnement du gouvernement fédéral dès ses premières heures à la Maison-Blanche – mais ils n’ont pas le prestige des lois adoptées par le Congrès.

Durant ses huit années au pouvoir, Barack Obama a signé 276 ordres exécutifs. Donald Trump a été plus de 50 % plus actif sur ce front, en produisant 212 en quatre ans au pouvoir.

Voici un résumé de ce qui a été décidé par Joe Biden mercredi.

Pandémie de COVID-19

Le président Biden appelle les Américains à porter un couvre-visage et à pratiquer la distanciation physique pour les 100 prochains jours lors du défi « Les 100 jours du masque ». Le port du couvre-visage devient obligatoire dans les édifices fédéraux et pour les employés du gouvernement fédéral.

Organisation mondiale de la santé

Les États-Unis mettent fin au processus de retrait de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) que Donald Trump avait lancé au début de la pandémie. Symbole de la nouvelle approche, le DAnthony Fauci participera à la réunion du conseil exécutif de l’OMS cette semaine en tant que chef de la délégation américaine.

PHOTO MARIO ANZUONI, REUTERS

Un Californien reçoit une dose de vaccin contre la COVID-19.

Réponse nationale unifiée à la COVID-19

Joe Biden veut mettre fin à la courtepointe de mesures annoncées par les États, et placer le gouvernement fédéral au centre de la lutte contre la pandémie, notamment en ce qui a trait à la gestion des efforts pour produire, fournir et distribuer des équipements de protection individuelle, des vaccins et des tests.

Moratoire sur les expulsions

Le président Biden a demandé aux Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) de prolonger le moratoire sur les expulsions de locataires jusqu’au 31 mars 2021 au moins, tout en appelant le Congrès à fournir une aide au loyer. Il note que 20 % des locataires et 10 % des propriétaires sont en retard dans leurs paiements.

Suspension des prêts étudiants

Des millions de détenteurs de prêts étudiants sont incapables de les rembourser en raison de la pandémie. « Le président Biden demande au ministère de l’Éducation d’envisager de prolonger la pause sur les paiements d’intérêts et de capital pour les prêts fédéraux directs jusqu’au 30 septembre 2021 au moins », signale la Maison-Blanche.

Rejoindre l’Accord de Paris sur les changements climatiques

Joe Biden a signifié son intention de rejoindre l’Accord de Paris, intention qui a été déposée aux Nations unies mercredi. Les États-Unis seront à nouveau officiellement dans l’accord d’ici 30 jours.

PHOTO TERRAY SYLVESTER, ARCHIVES REUTERS

L’oléoduc Keystone XL devait servir à transporter du pétrole de l’Alberta vers les États-Unis.

Fin de l’oléoduc Keystone XL

Le président compte revoir les réglementations fédérales et les autres mesures exécutives prises durant la présidence de Donald Trump « qui ont été nocives pour la santé publique et nuisibles à l’environnement », y compris les permis pour la construction de l’oléoduc Keystone XL, qui devait servir à transporter du pétrole de l’Alberta vers les États-Unis.

Équité raciale

Joe Biden a lancé une initiative pour promouvoir l’équité raciale, incluant la directive donnée à chaque agence fédérale « d’entreprendre un examen de base de l’état de l’équité au sein de son agence et de fournir un plan d’action dans les 200 jours pour éliminer les obstacles inégaux aux occasions dans les politiques et programmes de l’agence ».

Fin du « Muslim Ban »

Le président a mis fin au « Muslim Ban », ordre exécutif signé par Donald Trump en 2017 qui interdisait l’arrivée de ressortissants de pays à majorité musulmane, dont l’Irak, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen.

Non-citoyens et recensement

Joe Biden a mis fin à l’ordre « illégal » donné par Donald Trump d’exclure les non-citoyens du recensement mené par le gouvernement fédéral.

Protection pour migrants arrivés aux États-Unis alors qu’ils étaient mineurs

Joe Biden a offert davantage de protection aux quelque 700 000 personnes arrivées aux États-Unis alors qu’elles étaient mineures. Le président « demande au Congrès de promulguer une loi garantissant un statut permanent et une voie d’accès à la citoyenneté » pour ces personnes.

Abrogation du décret exécutif de Trump sur la sécurité intérieure

Le président a signé un décret révoquant un décret de Trump qui imposait une application sévère et extrême des lois sur l’immigration. « Cette révocation permettra à Homeland Security et à d’autres agences de définir des politiques civiles d’application de la loi en matière d’immigration qui sont conformes à nos valeurs et priorités. »

PHOTO GUILLERMO ARIAS, AGENCE FRANCE-PRESSE

Joe Biden a ordonné que la construction du mur le long de la frontière avec le Mexique soit arrêtée mercredi.

Arrêt de la construction du mur

Joe Biden a ordonné que la construction du mur le long de la frontière avec le Mexique soit arrêtée mercredi. « La proclamation ordonne la tenue d’un examen de la légalité des méthodes de financement, et vise à déterminer la meilleure façon de rediriger les fonds qui ont été détournés par l’administration précédente pour financer la construction de murs. »

Protéger les Libériens qui ont fui la guerre civile

Joe Biden a repoussé jusqu’à au moins juin 2022 la date de la fin d’un programme d’asile pour les Libériens qui ont fui la guerre civile, programme qui existe depuis 20 ans et que Trump voulait abolir.

Fin de la Commission 1776

Le président Biden a réinstauré la formation sur la diversité pour les travailleurs fédéraux, que Trump avait éliminée. Joe Biden a aussi éliminé la Commission 1776 établie par Trump, qui changeait l’histoire en enseignant que « la fondation des États-Unis a planté les graines de la fin de l’esclavagisme aux États-Unis ».

Protection contre la discrimination

Le président Biden a signé un ordre exécutif qui interdit la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre sur les lieux de travail.

Nouveaux règlements sur l’éthique

Joe Biden a renforcé les règles d’éthique pour les nominations politiques au sein de son administration.