(Bismark) Un élu républicain à la Chambre des représentants de l’État du Dakota du Nord s’est excusé d’avoir envoyé une vidéo du mouvement QAnon à tous ses collègues législateurs pendant la fin de semaine, affirmant qu’il pensait à tort que c’était un message provenant du président Donald Trump.

Associated Press

Le représentant Terry Jones a déclaré qu’il avait transmis la vidéo, une compilation de discours et de rassemblements de Donald Trump, parce qu’il « pensait que c’était de l’information fiable ».

Il prévoyait envoyer lundi une autre vidéo, mais uniquement aux républicains parce qu’il a irrité les démocrates avec son précédent courriel, a rapporté lundi le journal « Bismarck Tribune ».

Les adeptes de QAnon pensent que le gouvernement est secrètement contrôlé par une cabale de cannibales pédophiles qui adulent Satan. Le groupe conspirationniste est montré du doigt pour avoir contribué à alimenter l’insurrection au Capitole américain le 6 janvier dernier.

Terry Jones, de New Town, au Dakota du Nord, a dit qu’il pensait que la vidéo était « un message du président qu’il ne pouvait pas nous transmettre autrement », mais « en fait, ce n’était pas le cas, alors je m’excuse. »

Il a ajouté qu’il était préoccupé par ce qu’il considérait être une censure généralisée et que la deuxième vidéo qu’il prévoyait envoyer venait de Donald Trump.

Les républicains dominent l’Assemblée législative du Dakota du Nord.

Le chef de la majorité des républicains à la Chambre du Dakota du Nord, Chet Pollert, a affirmé que Terry Jones « devrait choisir » à qui il veut envoyer des courriels et qu’il « devrait être un peu plus prudent concernant le contenu » de ses courriels.