(Paris) L’assaut du Capitole, le siège du pouvoir législatif américain, par des partisans du président sortant Donald Trump a généré 23,46 millions de tweets, soit en moyenne 430 par seconde, selon des données compilées jeudi par Visibrain.

Agence France-Presse

L’évènement a produit 2,5 fois plus de tweets qu’au cours des dernières 24 heures de l’élection présidentielle américaine, souligne la plateforme de veille sur le web et les réseaux sociaux.

L’élection américaine avait déjà engendré un volume de tweets six fois plus élevé qu’au moment de la précédente élection, en 2016.

Donald Trump avait prévenu qu’il tenterait d’empêcher le Congrès de certifier officiellement mercredi la victoire de Joe Biden et certains de ses partisans l’ont pris au mot, envahissant l’assemblée.

Twitter et Facebook ont provisoirement bloqué le compte du président sortant, Twitter le menaçant même de suspension permanente, une mesure sans précédent décidée dans la foulée des violences au Capitole, où une manifestante est morte.